Articles

La premirère motoneige 100% électrique vendue à Avoriaz par Mountain E-Park

Une base de motoneige Polaris recoonue pour sa fiabilité et une batterie repensée pour un usage hiver/été.

C’est une véritable avancée dans le domaine de la mobilité hivernale, la société Mountain E-Park associée au fabriquant suisse Quantya vient de fabriquer et commercialiser la première motoneige 100% électrique.

Edwige et Jérémy de la société Mountain E-Park

Edwige et Jérémy Cousseau, fondateur du Mountain E-Park des Gets et d’Avoriaz.

Proposer à la vente une motoneige électrique offrant une autonomie journalière et passer outre le problème de la charge de la batterie par des températurs négatives, voici l’avancée signification réalisée par Mountain E-Park. Dans un souci écologique et pour redorer l’image des sports mécaniques, Edwige et Jérémy Cousseau se sont lancés dans le développement de motoneiges électriques. “Grace à la marque suisse Quantya, nous avons pu développer un modèle enfant et cet hiver lancer les premières motoneiges adultes” témoigne Edwige. C’est ainsi que depuis cet hiver deux e-motonieges tournent dans la station d’Avoriaz. “C’est pertinent avec l’ADN d’Avoriaz, station piétonne avant-gardiste” nous confie Jérémy.

Moins de décibels et plus aucune contrainte d’essence, l’arrivée de motoneiges électriques va à coup sûr permettre d’améliorer le confort de tous tout au long de l’année. Les batteries sont en effet amovibles et adaptables dans des voiturettes de golf pour l’été. Autre avantage, le coût d’entretien est réduit (moins de pièces mécaniques) et peut se réaliser sur place. Nul doute donc que les deux premiers modèles seront vite rejoints par d’autres.Thomas Arnéodo, directeur général de la Centrale Locative d'Avoriaz

 

Interview de Thomas Arnéodo, directeur général de la Centrale Locative :
– Vous êtes le premier acquéreur d’une motoneige électrique, qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?
Il y a 15 ans mon père s’était déjà intéressé à la motoneige électrique mais la technologie n’était pas assez développé, je n’ai donc fait que marcher dans ses pas.
– Après quelques mois d’utilisation quel est votre constat ?
Nous sommes les premiers à nous être équipés donc il y a encore quelques ajustements à faire. Globalement nous sommes satisfaits, plus de nuissance sonore et nous nous sommes affranchis de l’approvisionnement en essence. Le retour ds clients de la station est très bon, cela devrait encourager d’autres acteurs à investir dans l’électrique.

Pour plus d’informations, visiter le site Mountain E-Park, à destination des professionnels, en cliquant ici.

Article rédigé le Dauphiné Libéré

Les modes de transport électriques sont au coeur de notre nouvelle série. Ce moyen de transport est de plus en plus en vogue en Savoie Mont-Blanc. Aujourd’hui pour le premier épisode direction les Gets. Un circuit de motoneiges électriques a été créé pour les enfants. Le but : une innovation ludique mais aussi éco-responsable. Sébastien Germain nous en dit plus

Reportage réalisé par 8MontBlanc - Sébastien Germain
Jérémy Cousseau, co-gérant du Mountain E-Park, briefe une fillette

Pendant que Jérémy Cousseau briefe une fillette, Edwige suit la progression, sur la piste, de deux jeunes garçons.

En ouvrant “Mountain E-Park”, le premier parc de motoneiges électrique de France, Edwige et Jérémy Cousseau ont réussi à concilier leurs trois passions : les sports mécaniques, la montagne et les enfants.
Agés de 33 ans, c’est Vendéens d’origine, installés au Mont-Saxonnex depuis une dizaine d’années, ont choisi d’installer leur parc aux Gets, station pour laquelle ils ont eu “un coup de coeur”. “Ce n’est pas facile de trouver un terrain adapté car il faut une surface plane assez importante. La station a toute de suite été partante. Nous lui louons 1000m² de terrain”, souligne Edwige Cousseau. Le parc se situe en bordure de la piste “Gentiane”, sous le télésiège Chavannes Express. Il est également accessible à pieds, par le lac des Écoles.

Des séances de 15 minutes

Les quatre motoneiges ont été conçues spécifiquement pour cette activité inédite, par un fabricant suisse. “Elles ont une autonomie d’une journée pour deux heures de charge”, glisse Edwige Cousseau.
C’est à Jérémy, qui a passé son diplôme de moniteur, que revient la tâche de donner les conseils aux enfants après les avoir équipés d’une charlotte et d’un casque intégral. “On travaille la concentration, l’accélération en continu, le regard”, indique-t-il. A la fin de la séance de quinze minutes, les enfants repartent avec un diplôme. Si l’activité s’adresse aux enfants de 5 à 12 ans, des baptêmes sont également proposés aux 2-4 ans. “Nous montons avec eux sur la moto et s’ils sont assez grands, nous marchons à côté, le coupe-circuit autour du poignet”, précise Edwige Cousseau.

Les enfants évoluent sur les motoneiges dans un espace sécurisé

Les machines, programmables, peuvent monter jusqu’à 30 km/h

Mountain E-Park possèdent également deux motoneiges pour adultes (destinées à l’apprentissage du pilotage) “mais en ce momnet, nous n’avons pas assez de neige, les chenilles arrachent tout”.

De la moto trial électrique cet été

Cet été, “Mountain E-Park” envisage de proposer des initiations à la moto trial sur le secteur des Perrières, toujours à destination des enfants et toujours électriques. “Nous voulons redorer l’image des sports mécaniques, confie Edwige Cousseau. Ce sera unique en Haute-Savoie”.

Article rédigé par le Messager - A.L.